Rechercher
  • Jocelyne Laurent

Parcours artistique

Jocelyne Laurent commence son parcours créatif à l'Ecole de mode “ Ida Ferri” à Rome où

elle passe ses diplômes de styliste et modéliste. Sa passion pour le Batik et la création

de dessin sur tissus, la conduit à la création d' une série de tableaux en batik qui seront

exposés à la galerie “ Lo Studio” à Rome en 1976.

La même année elle est invitée à participer à une exposition collective avec jury , en Ombrie (Grutti) où elle gagne le 1er prix.

Lors d'une vacance en Suisse, elle s'initie à l'argile sous le regard de Peter Geiger, peintre allemand, qui lui conseille d'étudier la sculpture.

En 91, à New York , elle s'inscrit à la “National Academy of Fine Arts” où après avoir gagner le 1er prix en exposition de fin d'année elle deviendra l'assistante de son professeur Antony Antonios, spécialiste en anatomie sculturale.

En 95 de retour en Italie, elle ouvre son premier atelier en Toscane , terre riche en argile, où

elle expérimente différents types d'argile et apprends aussi à travailler le bronze dans une petite fonderie à Radda in Chianti.

De retour à Rome, en 97, elle participe à l' exposition internationale “ Tradizione Futura”

à Anticoli Corrado.

Elle ouvre son atelier et s'inscrit à” l'Accademia delle Arti Decorative” pour perfectionner ses patines et apprendre à faire les faux marbres.

En 99, elle expose 2 fois à la galerie “Spazio Visivo”, la 2ème fois pour un concours entre

artistes italiens et français, et gagne le 1er prix pour la France.

En 2000, elle participe au concours “L'Arte e la Donna nel 2000” et gagne le 2ème prix pour la sculpture.

La même année elle participe au concours “Giordano Bruno” à la gallerie “L'Angelo Azzuro” où

elle gagne le 1er prix .

Elle est ensuite invitée à exposer pour une personnelle dans l'Eglise des artistes, au centre de Rome “ Santa Maria in Monte Santo”.

En 2001, elle expose au Festival dei due Mondi à Spoleto, à la galerie “ Il Ponte”.

Elle organise aussi plusieurs expositions dans son atelier invitant d'autres artistes à participer.

En 2002 elle participe à “ La scultura come contenitore” à la Gallerie Ioansen.

Son travail est de plus en plus inspiré par les femmes et leurs difficultés dans la société, après

une rencontre avec une femme voilée, elle s'investit dans une recherche sur la situation des femmes

en Afghanistan, de là elle organise une exposition informative au château de Tivoli, avec sculptures,

photos, et articles, qui sera publiée sur le journal “La Stampa”.

En 2003, elle participe à l'exposition concours organisée par la Région de Rome pour les artistes du Latium, et gagne le 2ème prix pour la sculpture.

Cette année là, elle rencontre le comte Lucio Mancini qui sera son mécène pour un série de portraits

de famille en marbre blanc de Carrara, emblèmes de famille , et une fontaine .

En 2004, elle expose à la galerie “Fannan” avec présentation du critique d'Art, Italo Evangelisti.

La même année, elle crée un programme pour enfants “ Speak Art” : enseigner la 2ème langue aux enfants en jouant avec l'art, elle le présente au Lycée français de Rome où il sera appliqué.

Dans les années qui suivent elle reprendra la peinture en travaillant sur toile de jute, pour ensuite alterner avec sculptures, vases sculptures, bijoux en céramique, exposant dans sa propre galerie:

Archibassi à Porto Ercole (Toscane) avec d'autres artistes qu'elle choisit et dans des espaces privés.

Sa dernière exposition à Rome, sera au Palais Farnèse, ambassade de France en Italie, pour la fête des femmes, le 8 Mars 2011

.

Arrivée en Charente maritime fin 2012, Jocelyne Laurent ouvre son atelier au public en 2015 et participe à plusieurs expositions entre Royan, Mornac sur Seudre et Breuillet.

Elle s'investit auprès d'associations pour participer à des “Land Art” dans le parc de Breuillet et les jardins du Parc de Royan.

Ses œuvres éphémères sont inspirées de la musique comme sa dernière recherche en collage peinture dont chaque tableau représente une oeuvre musicale, dont elle exprime les rythmes par les collages et son ressenti par la couleur.


94 vues0 commentaire